A la rencontre du bonheur et de nos besoins

A la rencontre du bonheur et de nos besoins

Photo de l'exercice Ecouter les 2 voix en nous : Apprendre à reconnaître ses besoins, ceux qui ont été mis de côté
Chaise de la personne vraie - Chaise de la personne gentille

Si la vie est souvent difficile, une illusion peut nous la rendre encore plus difficile : celle de croire au bonheur tout rose sur un nuage bleu, celle de croire qu’être heureux c’est être « tout confort » sur les plans matériels, affectifs, psychologiques … .Thomas Dansembourg

Voici une vidéo que je trouve particulièrement éclairante quant à notre difficulté de se sentir pleinement dans la joie, le bonheur (intérieur) : Être heureux n'est pas nécessairement confortable - Guy Corneau en atelier avec Thomas Dansembourg

Les pièges anti bonheur

La 1ère étape est d'identifier les pièges, sinon l'on ne sait pas qu'on est pris dedans :
- On a souvent plus appris à faire des choses qu'à être
- Difficulté à avoir de l'estime de soi bien ancrée en soi (souvent trop dépendante du regard de l'autre)
- Difficulté à faire bon accueil de sa propre différence et à s'autoriser à être différent et donc, à accueillir la différence de l'autre
- Difficulté à dire non et à entendre non
- Difficulté à faire bon usage de nos émotions (autant celles désagréables à vivre et jugées négatives) "Si j'ai peur du regard de l'autre et je jubile ma joie, est ce qu'on va encore m'accepter, m'intégrer ?" et donc nous réfreinons même nos sentiments agréables à vivre

Ce demander les choix que l'on a fait dans notre vie et se poser la question intérieure : Qui choisit, qui a choi en moi ?
Par exemple : "c'est toujours le gentil qui a choisi, pour ne pas déranger, ne pas faire de mal et j'ai tassé de côté ma créativité, mon inventivité, ma différence."
Ce n'est pas une question confortable d'aller voir cela.

Ce que nous mettons en place ce n'est pas être heureux mais ne pas souffrir, ne pas faire de vagues.

 Avoir des gestes mais habités. Nous avons le choix d'ajouter de plus en plus de choses à faire dans notre vie ou ajouter de plus en plus de vie dans les choses à faire.

Elan-sagesse-peurs.png
Exercice de clarification parce que démêler nos voix intérieures nous libère et nous aide à faire des choix conscients

Pour aller plus loin

Les conférences de Thomas Dansembourg et son site

Les ateliers en vidéo de Guy Corneau

Cessez d'être gentil, soyez vrai - Guy Corneau en atelier avec Thomas Dansembourg