Groupe Entr'elles

Un moment pour entrer en relation avec soi et les autres femmes, aborder des sujets sans craindre le regard. Cercle de femmes à Rouen ou à Dieppe, une fois par mois

On ne dira jamais assez que le fait d’être belle (comme celui de réussir dans sa vie) n’est pas une question d’anatomie, mais de permission parentale. L’anatomie peut rendre jolie ou photogénique, mais seul le sourire du père peut faire naitre la beauté dans le regard d’une femme.  Eric Berne

Fusion entre le Cercle de femmes et le Groupe Entr'Elles. Le groupe est ouvert à toutes les femmes.

Pour compléter le travail entrepris en individuel ou en couple, des séances en groupe peuvent être bénéfiques pour aborder : son Intimité au féminin, l'Estime de soi, la Confiance en soi, le lien à l'autre, affronter ses peurs, libérer la parole, soigner les blessures et bien d'autres endroits et thèmes pour nous réconcilier avec nous-mêmes, les autres et la vie .... 

S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour qui durera toute une vie.   Oscar Wilde

Quels sont les bénéfices du travail en groupe ? Voir la page psychothérapie en groupe

Le groupe Entr'elles :  un espace pour déployer la femme en chacune de nous. Chaque rencontre se fera autour d’un thème que nous aurons choisi ensemble :  se réconcilier avec son image corporelle, développer le lien à soi, achever les relations en nous qui bloquent la relation à l’autre …. Dans une atmosphère de sécurité et de lien, le cercle de femmes se propose comme un lieu d’échanges et de soutien intégrant la sphère de notre sexualité.
Le groupe nous fait sortir de notre zone de confort, une des conditions à la connaissance de soi. C’est aussi un espace de lien : des relations se créent entre les femmes que nous n’aurions jamais eues en dehors de groupe.

Vous pouvez commencer par prendre conscience de vos liens d’attachement. Allez voir en vous-même quelles sont les dépendances qui se sont installées. Allez questionner les parties de vous qui demandent à d’autres personnes : « aime en moi ce que je n’aime pas moi-même ». Apportez-y votre bienveillance. La clé c’est l’Amour de Soi !

Cette citation est extraite de l'article de Fannys : Les liens d’attachement : s’en libérer ! Vous pouvez également retrouver ses dessins et le texte sur Youtube


Pré-requis

Ce groupe s'adresse aux femmes. Un entretien téléphonique préalable confirmera votre pré-inscription et permettra de faire connaissance si c'est un premier contact.


Cadre
La première séance en groupe est une séance de "découverte" Les personnes qui souhaitent poursuivre s'engagent pour 3 dates.

Le déroulement des séances se fait dans la bienveillance, la confidentialité, le non passage à l'acte pour respecter l'intégrité de soi et de l'autre.


Modalités pratiques

Pour retirer un bénéfice de ces ateliers qui visent à renforcer l'estime de soi par l’expression de l'image de soi et de ses ressentis, il est recommandé de suivre l’ensemble des séances. Télécharger le PDF

Contact : info@julia-rodriguez.com   - Formulaire de contact
tél : 06 78 61 74 25

Consulter l'Agenda

Nous débutons l'année sur le thème : Achever en nous les relations en souffrance . Nous suivre sur Eventbrite

Achever quoi, d’abord : une tâche, une situation, une expérience... ?
Et pourquoi diable faudrait-il achever ce quelque chose que je n’ai pas encore défini ?
Et si j’achève, alors je serai enfin une femme comblée et satisfaite… ?
Et puis il y a cette histoire de confluence qui vient brouiller les pistes, car si je m’accroche à une expérience dite « achevée », l’ai je vraiment achevée ?
Que d’excitation pour un concept… mais à propos, et l’excitation dans tout ça ?
Oh, ce questionnement me paraît bien trop inachevé pour que je le laisse en l’état.
Alors au travail ! Je sais que je commence là un gros chantier que je suis sûre de ne pas finir, mais j’achèverai peut être quand même mon expérience… !

Achever/inachever, Chantal Gelabert Dans Cahiers de Gestalt-thérapie 2002/1 (n° 11), pages 50 à 73

Quand l'énergie d'Amour vous inonde, vous inondez le monde !

Voir aussi une page dédiée au plaisir au féminin qui reprend une conférence dont le thème était "Aimer"

 

Apprendre à aimer son corps n'est ce pas déjà un acte d'amour envers les autres ?

Je vous propose ici les témoignages d'hommes (Québec)pour un groupe qui fonctionne avec un cadre similaire au groupe de femmes

Guy Corneau a créé, en 1992, un réseau d'hommes au Québec. Vous trouverez sur leur site dédié la manière dont il fonctionnait. Voir aussi la vidéo : 

Le Réseau Hommes Québec, c'est quoi ?